Dans le tourbillon incessant des acquisitions dans l’industrie du jeu vidéo, CD Projekt RED, connu pour ses titres à succès tels que The Witcher et Cyberpunk 2077, se démarque par une déclaration forte d’autonomie. Adam Kiciński, le CEO visionnaire du studio, a récemment exprimé une réticence catégorique à l’idée d’être absorbé par un géant du secteur. « Nous ne souhaitons pas être incorporés dans une entité plus grande, » a-t-il affirmé, soulignant la valeur inestimable de l’indépendance pour le studio.

Projets en horizon: une ambition renouvelée

Malgré les rumeurs persistantes de rachat, CD Projekt RED continue de tracer son chemin avec des projets ambitieux. Actuellement, le studio travaille sur plusieurs jeux majeurs, dont Project Orion, la prometteuse suite de Cyberpunk 2077, et un nouvel épisode de la franchise The Witcher, connu sous le nom de Project Polaris. Une nouvelle IP, Hadar, est également en gestation, prouvant l’étendue et la diversité de l’engagement du studio envers l’innovation et la qualité.

En outre, un remake du premier The Witcher est en préparation, une collaboration avec Fool’s Theory, tandis que Project Sirius, un jeu prometteur dans l’univers du Sorceleur avec une composante multijoueur, est en développement chez The Molasses Flood. Ces initiatives témoignent de l’ambition de CD Projekt RED de continuer à innover et à surprendre ses fans.

cd projekt futurs jeux

Conclusion: Une indépendance synonyme de force

Les récentes déclarations du studio polonais viennent clarifier sa position dans un paysage vidéoludique en constante évolution. L’attachement de CD Projekt RED à son indépendance n’est pas seulement un choix stratégique; c’est une déclaration d’identité. Avec une suite de projets aussi diverse que prometteuse, le studio s’engage dans un avenir où sa liberté créative et son identité unique restent intactes.

Alors que l’industrie continue de s’agiter avec des rumeurs et des acquisitions, CD Projekt RED se tient fièrement à l’écart, les yeux fixés sur un horizon qu’il dessine lui-même. Les fans, quant à eux, peuvent se réjouir de cette indépendance qui promet des expériences de jeu toujours plus riches et immersives.